Campagne logement 92: réponse de la liste De l’air!

campagne-logement-92-_logoLa liste De l’air! a répondu aux questions du Groupe de Meudon pour la Campagne logement 92 

À l’heure où la crise financière et économique que nous traversons s’est transformée en une véritable crise sociale avec sa cohorte de drames humains, il est plus que jamais nécessaire d’apporter des changements en profondeur dans la politique du logement, en particulier pour les habitants les plus fragiles qui – en démocratie – doivent constituer la priorité des politiques publiques.

La liste que je conduis, propose concrètement en matière de logement :

  •  De porter la part des logements sociaux de 26 à 30% et de rééquilibrer leur distribution dans les micro-quartiers de Meudon. Nous privilégierons la mixité sociale dans les logements collectifs et augmenterons l’offre de logements sans dégrader les espaces libres et/ou isolés.
  •  La création d’un service municipal numérique de bourse au logement afin de rapprocher l’offre et la demande (par exemple de cohabitations, d’échange de logement contre services) mais aussi de faire connaître les possibilités de subvention de l’habitat aux propriétaires intéressés par ces nouvelles pratiqueset développer l’offre locale de services de construction et d’entretien du bâti. La Ville mettra à disposition du public les données anonymisées en appui sur un tiers de confiance ; un partenariat avec le milieu associatif sera envisagé.
  • La création de logements très sociaux répond à la situation des habitants vivant dans la grande précarité et que le seul logement social ne résout pas (résidences sociales, logements passerelles pour les femmes victimes de violence…). Il convient donc de mettre en place des mesures alternatives.  Exercer le droit de préemption de la Ville de Meudon pour certains biens mis en vente afin d’intégrer des logements au parc locatif social en portant une attention particulière aux logements d’insertion.
  •  Accompagner les propriétaires qui le souhaitent vers le statut de bailleur social à l’occasion des successions familiales, en permettant des rénovations co-financées par l’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH).

Pour consulter la réponse  dans son intégralité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s